Qu’est ce que la Loi Lagarde ?

Publié le : 05 juillet 20223 mins de lecture

La loi Lagarde est une loi française qui a été adoptée en 2010. Elle a pour objet de réguler les crédits aux particuliers et de prévenir les impayés. Elle est nommée d’après son auteur, Christine Lagarde, qui était ministre de l’Économie à l’époque.

La Loi Lagarde est une loi française qui a été adoptée en 2010

La Loi Lagarde est une loi française qui a été adoptée en 2010. Elle a été nommée d’après son instigateur, le ministre de l’Économie Christine Lagarde. La Loi Lagarde visait à encourager les banques françaises à mieux protéger les déposants en cas de faillite bancaire. La loi a été adoptée après la crise financière de 2008, qui a conduit à la faillite de plusieurs banques. La Loi Lagarde a été critiquée par certains, qui ont argué qu’elle ne faisait que transférer le risque de faillite bancaire du secteur privé vers le secteur public.

Renforcer la protection des consommateurs en matière de crédit et de surendettement

La Loi Lagarde, nommée d’après son instigatrice Christine Lagarde, alors ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie, est une loi française du 1er juillet 2010. Elle vise à renforcer la protection des consommateurs en matière de crédit et de surendettement. La loi a notamment pour effet de limiter le montant des frais d’intermédiation bancaire lors de la souscription d’un crédit à la consommation. En cas de surendettement, la loi prévoit la possibilité pour le débiteur de demander à la banque une « restructuration de dette », c’est-à-dire une modification des conditions de remboursement du crédit afin de le rendre plus adaptées à sa situation financière.

La Loi Lagarde a été nommée d’après son initiateur, Christine Lagarde

La Loi Lagarde, nommée d’après son initiateur Christine Lagarde, est une loi française qui a pour objectif de lutter contre le surendettement des ménages. Cette loi a été adoptée en 2010 et elle est composée de plusieurs mesures. La première mesure permet aux personnes surendettées de bénéficier d’un plan de remboursement personnalisé. La seconde mesure vise à mieux informer les consommateurs sur les risques du surendettement. La troisième mesure concerne les crédits revolving et les crédits à la consommation. La quatrième mesure vise à améliorer la protection des consommateurs en cas de surendettement. La cinquième mesure concerne les interdictions bancaires. La Loi Lagarde a été mise en place afin de mieux protéger les consommateurs et de lutter contre le surendettement.

Plan du site